Edmond JOUVE

Citoyen du monde, par Gilles Chevriau

Accueil > Nadaillac-de-Rouge, village du Quercy, et ses environs > 11 novembre 1923, une inauguration mouvementée, celle du monument aux morts (...)

11 novembre 1923, une inauguration mouvementée, celle du monument aux morts de Nadaillac-de-Rouge

mardi 21 avril 2020, par Gilles Chevriau

C’est sous ce titre qu’Edmond Jouve a publié dans le 4e fascicule 2018 (octobre - décembre) de la Société des Etudes du Lot, le récit de cette journée au cours de laquelle la légitimé de la République a été quelque peu contestée par les Camelots du Roi.

29 août 2014, commémoration Centenaire Première Guerre mondiale

Plus près de nous, en août 2014, à l’occasion des commémorations relatives à la Première Guerre mondiale, le professeur Edmond Jouve, président de Francophonie en Quercy, a évoqué les événements survenus lors de l’inauguration du monument aux morts le 11 novembre 1923, où trois soldats sont venus défier Louis-Jean Malvy (grand-père de Martin Malvy).

« Cet épisode a été, à l’époque, un événement national puisque toute la presse en avait parlé », rappelle Edmond Jouve, qui explique que la Francophonie est un moyen de maintenir la paix en favorisant le dialogue des cultures. (source La Dépêche du Midi)

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.