Edmond JOUVE

Citoyen du monde, par Gilles Chevriau

Accueil > Actualité > Ancien étudiant et ami d’Edmond Jouve, Philippe Decraene, vient de nous (...)

Ancien étudiant et ami d’Edmond Jouve, Philippe Decraene, vient de nous quitter

samedi 18 avril 2020, par Gilles Chevriau

Edmond jouve s’exprime ainsi sur cette disparition : "Je l’ai connu, alors que né en 1930, il était encore éditorialiste et responsable de l’Afrique noire au quotidien Le Monde (où il restera 25 ans).
Il souhaite ensuite se réorienter ; c’est ainsi qu’il fut mon étudiant dans le DESS que je dirigeais à la Sorbonne de 1981 à 1983, sur : "Développement et coopération".
Muni de son diplôme, il soutiendra en mars 1982 une thèse de doctorat sur : "Bilan de deux décennies d’indépendance africaine" au sein de l’Université Paris-Sud, sous la co-présidence de Léopold Sédar Senghor et du recteur Charles Zorgbibe.
Il fut ensuite professeur des universités à l’Institut National des Civilisations orientales (INALCO), président de l’Académie des Sciences d’Outre-mer (1996), directeur du Centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie moderne (CHEAM), directeur de la revue "L’Afrique et l’Asie moderne".
Il était l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont l’un sur "L’expérience socialiste somalienne" publié dans la collection Tiers Monde en bref que je dirigeais chez Berger-Levrault".

Il n’est pas inutile de rappeler la présence fidèle de Philippe Decraene aux colloques francophones du canton de Payrac et du Pays de Quercy, et plus particulièrement pour la 9e édition consacrée aux "Regards croisés sur la francophonie au Maroc".

Le Monde du 22 avril consacre une nécrologie à Philippe Decraene

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.