Edmond JOUVE

Citoyen du monde, par Gilles Chevriau

Accueil > Nadaillac-de-Rouge, village du Quercy, et ses environs > Des gens de peu > Crabo-Nègro : Une histoire vraie

Crabo-Nègro : Une histoire vraie

samedi 9 mai 2020, par Gilles Chevriau

Mercredi 26 février 1947, Edmond Jouve et trois de ses camarades de classe (Emilienne Espitalié, Jeanne Lasservarie et Paulette Chanat) signent sur un cahier d’écolier, un texte de 6 lignes consacré à un illustre personnage du village ; on dirait aujourd’hui un "original", portant le sobriquet de Crabo-Nègro (chèvre noire).

"Crabo-Nègro avait un visage joufflu encadré d’une longue barbe embroussaillée, des cheveux frisés tombant sur les épaules et abondamment pourvus de poux, des yeux vifs et très bleus.
Il portait toujours un pantalon kaki et une longue veste ; sur sa poitrine, pendait une longue croix".

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.